L'actualité immobilière des agences AIP Immobilier
1 Juil

En quoi la perception qu’ont propriétaires et locataires d’un appartement en location à Brest a-t-elle changé ?

La psychologie des propriétaires et locataires du marché immobilier a-t-elle évolué au cours des dernières semaines ? Depuis le déconfinement, leurs projets, leurs doutes et leurs attentes ont-ils changé ou sont-ils restés les mêmes ? Vous êtes locataire d’un appartement à Brest ou propriétaire d’un appartement à location dans cette ville ? Faisons le point avec une étude réalisée par Seloger.

« Au sortir de cette expérience éprouvante du confinement, les bailleurs déconfinés semblent respirer à nouveau. Trois indicateurs le démontrent. D’une part, près de 6 bailleurs sur 10 parient sur la stabilisation des loyers. D’autre part, l’optimisme est plus marqué concernant l’évolution de leur pouvoir d’achat personnel dans les mois à venir, mais encore, et surtout, la crainte des impayés liés à la crise Covid-19 semble s’estomper dans l’esprit des bailleurs, car ils ne sont désormais que 38% à s’avouer inquiets alors qu’ils étaient 50% en avril. Doucement certes, mais ils arrivent à se projeter davantage et envisagent l’avenir avec plus de confiance », explique Séverine Amate, Porte-parole chez SeLoger.

À l’inverse, 42% des locataires anticipent une hausse dans les 6 prochains mois
Pour 42 % des locataires sondés, les loyers pourraient être amenés à connaître une augmentation dans les prochains mois. À titre de comparaison, ils n’étaient que 32 % à partager cette opinion en avril dernier. L’enquête SeLoger nous apprend également que, pour les 42 % de locataires qui anticipent une hausse des loyers, celle-ci devrait être de l’ordre de 5 à 10 %. Enfin, pour 1 sondé sur 2, si hausse il y a, cette dernière touchera la France entière, quelle que soit la tension locative régnant dans la zone concernée.

« Le loyer est un budget qui pèse lourd dans les charges des ménages. L’anticipation d’une hausse des loyers dans les 6 prochains mois pourrait ainsi amener à accélérer leur décision de louer rapidement », souligne Séverine Amate.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée