L'actualité immobilière des agences AIP Immobilier
26 Fév

Comment rédige-t-on une annonce immobilière percutante à Brest ?

La rédaction d’une annonce immobilière à Brest n’est pas si simple qu’il y paraît. Trois lignes les unes à la suite des autres et voilà tout, pensez-vous ? Pas de quoi s’énerver ! Vous avez tort ! De nos jours, il faut considérer qu’une annonce immobilière, c’est bien plus que ça. Pourquoi ? Réponse : Internet. Et oui, son arrivée a changé la donne. Désormais, c’est sur le Net que sont présentées la grande majorité des annonces immobilières. On en consulte des dizaines de milliers sur les sites spécialisés. Alors, qu’est-ce qui a changé ? En réalité, c’est le comportement des acheteurs qui a évolué. Avant, ils faisaient le tour des vitrines de leur quartier pour trouver un bien en vente ou à louer, désormais, il file devant leur PC et il regarde l’offre sur le marché. Vous pensez bien que les annonces défilent…

Utiliser les services d’une agence
Il est impératif dans ces conditions de sortir du lot ! Seule façon de vous distinguer. Vous aimeriez le faire seul ? Pas si évident ! Croyez-le, seule une agence immobilière est capable, par son talent et son expérience, de réussir ce tour de force. Votre annonce immobilière à Brest sera ainsi soignée et déclenchera l’intention de prendre un rendez-vous pour le visiter. « L’objectif premier d’une annonce est de stimuler la motivation et de réduire les freins, explique Évelyne Gielen, formatrice et fondatrice de l’agence Mètrecarré qui connaît bien son sujet. On peut la comparer à la rencontre d’un couple. L’annonce se situe au niveau de la séduction, la visite au niveau de la conclusion. »

Avec une annonce bien construite et aérée, aucune chance donc que l’acheteur perdre son souffle à la lecture du texte. Et les formules comme « quartier animé », qui laisse entrevoir un environnement bruyant, ou encore « coquet », qui signifie que le bien est minuscule (notamment depuis le célèbre sketch de Patrick Timsit) n’y apparaîtront pas !

C.V. / Bazikpress © goodluz

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée