L'actualité immobilière des agences AIP Immobilier
28 avr

Après l’acquisition d’un terrain en vente à Brest, pensez à informer vos voisins de la construction !

AdobeStock_112779013

L’achat d’un terrain à Brest est la promesse d’une formidable aventure. Prochainement une maison, dont vous avez choisi l’orientation et les plans, sortira de terre à l’endroit que vous avez voulu. Et pour que l’aventure soit belle, il est important de faire le point sur le terrain que vous vous apprêtez à acheter à Brest. En effet, avez-vous tout vérifié ?
Faire construire coûte cher. Et la construction dépend pour beaucoup du choix du terrain. Si le terrain est en pente, s’il n’est pas raccordé aux réseaux d’eau, d’électricité, de gaz ou de téléphone, s’il est difficile d’accès, si le sous-sol est constitué de carrières…, le budget explose.

Avant d’acheter un terrain à Brest, prenez donc votre temps, et faites faire une étude de sol. La présence d’une nappe phréatique à faible profondeur, de galeries ou de carrières changent la construction du tout au tout. Argile, remblais, cavité souterraine, hydromorphie,… à chaque fois, les fondations à réaliser sont différentes. Et si jamais l’étude révèle la présence de carrières dans le sous-sol, sachez que les faire remplir coûte cher. Et, si plus tard, votre maison se fissure, l’eau remonte par capillarité… et que vous n’avez pas fait avant de construire une étude pour vous assurer que la stabilité du sol était suffisante, il sera très difficile de faire jouer les assurances …

Pour que l’aventure soit agréable jusqu’au bout, pensez aussi à prévenir vos futurs voisins. Faire construire une maison génère beaucoup de nuisances : bruit, poussières… Au bout de quelques mois, les voisins sont généralement excédés. Pour que les relations avec vos futurs voisins partent du bon pied, présentez-leur la construction à venir. Expliquez-leur ce que vous allez faire, quelles sont les étapes du chantier, combien de temps dureront les travaux. S’ils sont informés, ils seront rassurés et forcément plus indulgents.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée